Sur le chemin mémoriel de Barach

Sur le chemin mémoriel de Barach

Dimanche 12 décembre, j’étais présent aux côtés de Dominique Guégan, maire de la commune de Malguénac, des élus, anciens combattants, familles des victimes et citoyens malguénacois, pour un moment de recueillement en souvenir de l’arrestation des 8 jeunes résistants sur le site de Barach le 10 décembre 1943.
Une cérémonie particulièrement chargée en émotion, en présence du frère cadet de Ferdinand Marlardé, mort pour la France à tout juste 20 ans, fusillé avec quatre de ses camarades, il y a 78 ans.
Je salue le travail remarquable des #bénévoles qui ont œuvré à la remise en état de ce lieu de mémoire de la résistance, participant ainsi à l’important travail de #transmission de notre patrimoine historique.