Défendons la singularité du militaire français

Défendons la singularité du militaire français

L’application de la directive européenne sur le temps de travail permet de protéger le travailleur. Toutefois si elle venait à être appliquée à nos Armées, elle limiterait le temps de travail des soldats.
Cela est de nature à écorner la singularité du militaire français, dont la teneur de l’engagement n’a nul autre pareil.
Plus largement, cela aurait des conséquences sur l’organisation, l’efficacité et la résilience de nos forces armées pour défendre notre pays.
En commission de la défense, j’ai interrogé le 13 octobre les membres du Conseil supérieur de la fonction militaire sur leur opinion à ce sujet.