QAG | Le droit européen ne doit pas abîmer la singularité du militaire français

QAG | Le droit européen ne doit pas abîmer la singularité du militaire français

Le 20 juillet en séance de Questions au Gouvernement, j’ai interrogé Florence Parly sur la décision de la Cour de Justice de l’UE concernant l’application de la directive européenne sur le temps de travail aux forces armées.
Je suis convaincu que l’avenir de la France passe aussi par l’Europe, néanmoins cette directive européenne est susceptible de limiter le temps de travail des militaires et donc de toucher à notre souveraineté nationale et nos forces armées.