Question écrite : Avancées de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022.

Question écrite : Avancées de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022.

M. Jean-Michel Jacques interroge Mme la secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, sur la mise en œuvre de la stratégie nationale 2018-2022 pour l’autisme. Alors que la Haute autorité de santé estime qu’environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans souffrent de troubles du spectre de l’autisme (TSA), cette stratégie présentée en 2018, qui portait notamment comme engagement phare de garantir la scolarisation effective des jeunes et des enfants autistes de la maternelle jusque dans l’enseignement supérieur, était largement attendue. En effet, 10 ans après le premier plan autisme, seuls 40 % des enfants étaient alors scolarisés à l’école dite ordinaire. En réponse à la diversité des besoins d’accompagnement, la stratégie devait également garantir la mise en place de dispositifs variés construits à chaque âge, et selon les besoins spécifiques de chaque enfant au sein de l’école tout en formant davantage et en accompagnant durablement les enseignants accueillant des élèves autistes. C’est pourquoi, près de trois ans après le déploiement de cette stratégie et suite au renforcement des actions menées en ce sens, il souhaiterait en connaître les retombées et les éventuelles pistes d’amélioration envisagées qui permettront de tendre vers une meilleure inclusion de ces enfants et de ces jeunes.

En attente de la réponse