Rencontre avec les membres de la Fédération Autonome du Groupe Hospitalier de Bretagne-Sud au sujet des agents hospitaliers en formation professionnelle

Rencontre avec les membres de la Fédération Autonome du Groupe Hospitalier de Bretagne-Sud au sujet des agents hospitaliers en formation professionnelle

Le 8 février, j’ai reçu en permanence Anne Perennec et Sylvie Nignol, membres du syndicat Fédération Autonome du Groupe Hospitalier de Bretagne Sud.
Ensemble, nous sommes revenus sur la mise en application concrète du Ségur de la Santé depuis le mois de septembre dernier, qui a notamment permis une revalorisation salariale de 183 € supplémentaires par mois pour les agents des établissements publics de santé.
Elles ont souhaité attirer mon attention sur la situation des agents en formation professionnelle, fortement mobilisés eux aussi pendant les vagues de l’épidémie de COVID19, qui ne bénéficient actuellement pas des avantages liés au Ségur de la santé.
Soucieux de leur apporter une réponse qui permettra d’éclaircir les dispositions relatives à ces étudiants, et dans la continuité de mes actions liées à la santé, je leur ai assuré d’interpeller le Ministère des solidarités et de la santé à ce sujet.
Les accords historiques du Ségur de la Santé qui amorcent une meilleure reconnaissance des professionnels de santé doivent aussi garantir l’attractivité de ces professions. C’est pourquoi, j’ai alerté Olivier Véran sur la mise en application de ces mesures en faveur des agents de la fonction publique. Je l’ai également interrogé sur les pistes d’amélioration envisagées en faveur des agents hospitaliers en formation professionnelle.