Réaction du député Jacques à la fermeture potentielle de la “Fonderie de Bretagne”

Réaction du député Jacques à la fermeture potentielle de la “Fonderie de Bretagne”

Le député du Morbihan Jean-Michel Jacques réagit à l’éventuelle fermeture du site de la Fonderie de Bretagne de Caudan . 

 

Cette annonce est totalement incompréhensible, pour les salariés et leur direction ainsi que les élus locaux, d’autant plus que ce site a été récemment restructuré et restauré avec des investissements de plus 150 millions d’euros depuis 2014, pour mieux répondre aux nouvelles transformations de la filière automobile. 

 

Le groupe Renault dont l’Etat est actionnaire doit rester enraciné en France, car il participe à l’économie de notre territoire et à sa capacité « à faire » et par conséquent à sa souveraineté industrielle.

 

La crise que nous traversons nous oblige plus que jamais à soutenir la filière automobile, mais ce soutien doit imposer la notion de « redevabilité » aux responsables de cette filière.

 

Par un courrier qui soutient les salariés et les dirigeants de la Fonderie de Bretagne, le député Jacques sollicite un rendez-vous avec Bruno le maire afin de  travailler sur un éventuel plan de relance acceptable pour les salariés du site, le territoire lorientais et les intérêts de la France .