[COVID19] Nouveaux engagements des assureurs pour participer à l’effort national de mobilisation

[COVID19] Nouveaux engagements des assureurs pour participer à l’effort national de mobilisation

Comme l’a annoncé le Président de la République lors de son allocution de 13 avril dernier : « les assurances doivent être au rendez-vous de cette mobilisation économique. J’y serai attentif« .

Aussi, en complément des mesures annoncées le 23 mars dernier, les assureurs ont pris de nouveaux engagements, comme demandé par le Premier ministre Edouard Philippe, afin de contribuer de façon plus ambitieuse à l’effort national de mobilisation face à l’épidémie de covid-19.

 

Les compagnies d’assurance se sont ainsi engagés à travers quatre axes principaux :

  • Accroître leur contribution au fonds de solidarité

Le fonds de solidarité mis en place par l’Etat le 24 mars, permet le versement d’une aide défiscalisée de 1500 euros aux plus petites entreprises, aux indépendants, aux micro-entrepreneurs et aux professions libérales.

La contribution du secteur des assurances sera portée à 400 millions d’euros afin de soutenir davantage les entreprises concernées par une baisse significative de leurs activités. La profession double ainsi sa participation au fonds de solidarité.

 

  • Mettre en oeuvre des gestes commerciaux à l’attention de leurs assurés

Pour accompagner leurs assurés les plus exposés à la crise, ces gestes commerciaux, propres à chaque assureur, d’un montant estimé à 1,35 milliard d’euros s’appliqueront par des réductions tarifaires, des extensions de garanties d’assurances, etc.

Ils concerneront principalement les petites entreprises et les indépendants pour un montant de 450 millions d’euros, les personnes particulièrement exposées au covid-19 pour 550 millions d’euros, les personnels soignants jusqu’à 150 millions d’euros, enfin l’ensemble des ménages pour un montant maximum de 200 millions d’euros.

 

  • Mobiliser leurs capacités d’investissement afin de soutenir la relance de l’économie

Cette mobilisation passera par un programme d’investissement de 1,5 milliard d’euros. Par ce biais, les assureurs vont des investir dans des fonds de placement pour apporter des financements en fonds propres aux PME et ETI, avec pour objectif de soutenir la reprise économique et le redémarrage de l’investissement.

Des fonds d’investissements dans le domaine de la santé seront également mis en place.

 

  • Travailler à la mise en place d’un régime d’assurance des pandémies

Afin de réfléchir à la mise en place d’un régime d’assurance des pandémies, un groupe de travail sera mis en place avec les assureurs et animé par le Ministère de l’Economie et des Finances. Son objectif principal sera à l’avenir de mieux couvrir collectivement les pertes d’exploitation des entreprises en cas de catastrophe sanitaire, il remettra notamment ses premières recommandations en juin prochain.