Opération Résilience : les Armées sur le front de la guerre contre le Covid-19

Opération Résilience : les Armées sur le front de la guerre contre le Covid-19

Lancée le 25 mars dernier et déclenchée au titre du contrat opérationnel de protection du territoire national, l’opération Résilience a vocation à aider la population et les services publics face à la pandémie du Covid-19 dans les domaines de la santé, de la logistique et de la protection.

Cette opération militaire inédite — placée sous l’autorité du chef d’état-major des Armées et intégrée au dispositif interministériel de la gestion de la crise du Coronavirus placé sous l’autorité du Premier ministre — est complémentaire et indispensable aux actions menées par les autorités civiles.

Dans le domaine sanitaire, le Service de Santé des Armées (SSA) est pleinement impliqué dans le dispositif hospitalier destiné à accueillir les patients touchés par le virus et les Armées participent parallèlement au désengorgement des zones les plus frappées : déploiement de l’Element militaire de réanimation (EMR) à Mulhouse ;  transport médical via les moyens de l’armée de Terre (NH90 Caiman), de la Marine nationale (porte-hélicoptères amphibie Tonnerre) et de l’armée de l’Air (module Morphée). Les compétences NRBC  (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) de certains régiments sont également mises à profit dans le cadre de la désinfection de locaux, à l’instar de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Dans le domaine logistique, les Armées effectuent en outre le transport de frêt aérien, terrestre et maritime et affectent un certain nombre de leurs experts en appui des autorités civiles et sanitaires.

Dans le domaine protection, les Armées n’ont pas vocation à se substituer aux forces de sécurité intérieure dans leurs missions de sécurité publique et ne participent donc pas directement aux mesures visant à faire respecter le confinement. Leur emploi est dédié aux missions de protection de sites militaires et civils ainsi qu’aux missions de surveillance et de présence dissuasive en appui des forces de sécurité intérieure.

Parallèlement, les Armées poursuivent leurs opérations au profit de la sécurité des Français, sur le territoire national (opération Sentinelle) et à l’étranger (opération Barkhane, opération Chammal, etc.), tout en s’adaptant aux mesures prises pour limiter la propagation du virus.