Droit de réponse du député Jacques à la CGT des Territoriaux d’Hennebont

Droit de réponse du député Jacques à la CGT des Territoriaux d’Hennebont

Avec mes collègues députés de la majorité nous avons été élus démocratiquement, sur un programme clair, particulièrement en ce qui concerne les retraites et je compte faire en sorte que cette réforme soit mise en œuvre, car elle est plus juste, plus solidaire et plus efficace. 

Dans le système universel, un agriculteur, un commerçant, un artisan ayant travaillé et cotisé toute sa vie avec des revenus modestes aura une pension minimale garantie à 1000 € net dès 2022 et à 85 % du SMIC net en 2025.

Je souhaite participer activement à la rédaction de cette loi grâce à un débat digne et respectueux, à la hauteur des enjeux de ce texte.  Nous devons le faire pour tous ceux qui aujourd’hui connaissent des carrières hachées en raison de la maternité, l’invalidité, la maladie, le chômage, etc. Et si la seule issue possible pour faire aboutir cette réforme est le 49-3, en raison du fol acharnement de 33 députés sur 577 qui obstruent le travail parlementaire,  je soutiendrais la décision du gouvernement.