Votre député

Jean-Michel Jacques :
Une vie d’engagement

 

Le 18 juin 2017, je suis élu député du Morbihan. Si cette élection marque un tournant important dans mon engagement au service de la France, elle n’en constitue pas pour autant le commencement.

Je suis originaire de Moselle, j’ai grandi à Hagondange au sein d’une famille modeste dans une commune d’un bassin sidérurgique et minier. A dix-huit ans, après un CAP de menuisier, je décide de m’engager dans la Marine nationale, mû tout autant par le désir de découvrir de nouveaux horizons, que par celui de me mettre au service de notre pays. La République offre une chance inestimable à tous les français, celle de pouvoir aller de l’avant. C’est une réalité que nous devons à notre pacte républicain, celui-là même qui récompense la force de l’abnégation individuelle.

Une fois engagé dans la Marine, j’ai poursuivi ma formation en devenant infirmier diplômé d’Etat. Dès ma sortie de cours, j’ai intégré les Forces Spéciales dans les commandos marine. Mes vingt-trois années à servir la France n’ont fait que conforter l’intuition de mes dix-huit ans, j’allais dédier ma vie au service de l’autre.

J’ai également exercé pendant douze ans en tant qu’infirmier sapeurs-pompier volontaire, puis je me suis engagé dans la vie associative en devenant Président de l’association pour la mémoire de la déportation du Morbihan. Riche de mes expériences, j’ai décidé de m’engager davantage pour ma commune : Brandérion. Elu Maire en 2014 avec près de 70% des voix au premier tour, j’avais formé une liste citoyenne rassemblant des personnalités de droite et de gauche.

C’est alors tout naturellement que j’ai rejoint Emmanuel Macron lors de la création du mouvement En Marche ! en 2016, j’ai été un des premiers maires de Bretagne à lui accorder officiellement mon parrainage le jour même de sa candidature officielle. En septembre 2016, j’ai été nommé référent départemental du mouvement En Marche ! dans le Morbihan, puis investit aux élections législatives.

Aujourd’hui, je suis honoré par la confiance que m’ont porté les électeurs de la 6ème circonscription du Morbihan. Je m’emploie quotidiennement à être à la hauteur de leurs ambitions, dans mon rôle de législateur à l’Assemblée nationale, dans mon travail en circonscription et dans mes fonctions de Vice-président de la commission de la défense et des forces armées.

Dates Clefs :

1988 : Engagement dans la Marine Nationale

1991 – 2011 : Infirmier des Forces Spéciales

2005 – 2017 : Sapeur-pompier volontaire

2014 – 2017 : Maire de Brandérion

Septembre 2016 : Soutien officiel d’Emmanuel Macron

2016 – 2017 : Référent départemental En Marche !

Juin 2017 : Député du Morbihan
Vice-président de la commission de la défense et des forces armées

Priorités
du mandat

1

L’emploi est prioritaire pour notre pays. Nos TPE et PME, entrepreneurs et exploitants agricoles, doivent êtres encouragés par une politique ambitieuse d’incitation à innover et à créer de l’emploi dans le Morbihan.

2

L’accès à la santé et aux soins pour tous est une priorité pour notre circonscription. Il est nécessaire de mettre en réseau les acteurs de soins, tout en favorisant le développement des maisons de santé pluridisciplinaire et la télémédecine.

3

La mobilité est un enjeu essentiel pour le développement de notre territoire. Les infrastructures et leur organisation doivent être optimisées afin de permettre une meilleure mobilité dans l’ensemble de la circonscription.

4

Nous développerons le très haut débit mobile ou fixe sur l’ensemble du territoire en cinq ans, afin de désenclaver les territoires ruraux. Il n’est pas acceptable qu’aujourd’hui persistent autant de zones blanches et grises dans notre circonscription.

5

Notre conviction est affirmée : régionaliser aujourd’hui, c’est rendre l’action publique efficiente, c’est aussi respecter les citoyens dans leur diversité. C’est ce qui fait la force de la République Française. C’est ce que nous retrouvons dans la démarche d’Emmanuel Macron.

Christine GUILLET
Suppléante

Diplômée d’une école de commerce, Christine exerce depuis près de 20 ans dans l’univers de l’accompagnement professionnel.
En 2016 et par conviction citoyenne, elle a rejoint les équipes de La République En Marche et s’est engagée activement auprès de Jean-Michel Jacques comme suppléante en 2017.
À 42 ans, ayant maintenu son activité professionnelle, elle contribue aux missions de Jean-Michel Jacques sur la circonscription et prête une attention toute particulière aux problématiques liées à l’orientation, la formation, l’emploi et l’insertion. Christine agit à la fois pour les jeunes, la population active, les entreprises et les collectivités.

Charles-Brian BIONDI
Attaché parlementaire à l’Assemblée nationale

Diplômé de Sciences Po Paris et de la London School of Economics en sécurité internationale, Charles-Brian Biondi est collaborateur à l’Assemblée nationale en charge des questions de défense.
Son parcours international et son profil d’arabisant l’amènent à fréquenter diverses institutions, telles que l’Institut Français du Proche-Orient à Beyrouth ou le think tank « Istituto Affari Internazionali » à Rome.
Il rejoint l’équipe de Jean-Michel Jacques en novembre 2017.

Caroline LE BAYON
Attachée parlementaire en circonscription

Diplômée d’un Master en Aménagement du territoire à l’Université de Bretagne Sud, Caroline fut 5 ans cadre supérieur dans le secteur privé avant de devenir associée dans une agence Web&print.
En parallèle, elle effectue des missions de conseil en gestion et développement auprès de chefs d’entreprise morbihannais.
Caroline rejoint l’équipe de Jean-Michel JACQUES en octobre 2017 pour suivre les dossiers liés au secteur économique de la circonscription, les relations avec les citoyens ainsi que l’organisation de la permanence.

Nadia SOUFFOY
Attachée parlementaire en circonscription

Diplômée de sciences politiques de l’université Panthéon Sorbonne, Nadia a été pendant trois ans collaboratrice du groupe « L’Agglomération Avec Vous » à Lorient Agglomération. C’est dans ce cadre qu’elle a rencontré Jean-Michel Jacques, porte-parole du groupe.
En circonscription, Nadia suit les dossiers de politiques locales et les relations avec les élus. À l’assemblée, elle suit les groupes de travail sur la politique de la ville et l’innovation politique en circonscription.
En dehors de ses fonctions professionnelles de collaboratrice, Nadia est également adjointe au Maire de la ville d’Hennebont, en charge du renforcement de la démocratie locale, la politique de la ville, la jeunesse et les jumelages.