Question écrite : Engagement de la France au profit d’une culture stratégique européenne commune

Question écrite : Engagement de la France au profit d’une culture stratégique européenne commune

M. Jean-Michel Jacques attire l’attention de Mme la ministre des armées sur l’engagement de la France en faveur de l’émergence d’une culture stratégique européenne commune. Au cours des derniers mois, d’importantes actions ont été engagées en faveur de l’émergence d’une culture stratégique commune, notamment l’Initiative européenne d’intervention ou la « Fabrique Défense ». Le Collège européen de sécurité et de défense, créé en 2005, est un incubateur et un vecteur des plus importants de cette culture européenne de la sécurité et de la défense que la France a activement contribué à établir et à développer. Le Collège est le cadre de réalisation de nombre d’activités destinées à stimuler et diffuser cette culture stratégique commune, telles que l’initiative « Erasmus militaire » pour les écoles d’officiers, un Forum européen des lycées militaires, ou l’élaboration d’un cadre européen et sectoriel des compétences des officiers militaires français. Cependant, force est de constater que malgré la force de sa conviction, exprimée au plus haut niveau de l’État, la France n’est pas rentrée ou n’est plus active dans ces initiatives. Pour que cette culture stratégique soit réellement commune, il importe tout autant que la France s’y reflète et que l’Europe se reflète dans la culture de sécurité et de défense française. Cela ne peut passer que par la participation effective et la contribution active de la France aux initiatives européennes en la matière. L’heure de la définition des priorités que la France souhaiterait porter, lors de sa présidence du Conseil de l’Union européenne au premier semestre 2022, approche. Aussi, il souhaiterait savoir quelles actions en faveur d’une participation accrue de la France au sein des initiatives déjà existantes sont prévues, et si de nouvelles actions destinées à stimuler une culture stratégique commune seront proposées à l’échelle européenne.

En attente de la réponse