Question écrite : Passage du permis de conduire à 17 ans

Question écrite : Passage du permis de conduire à 17 ans

M. Jean-Michel Jacques attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’abaissement de l’âge légal pour le passage à l’examen du permis de conduire pour ceux ayant suivi l’apprentissage anticipé à la conduite (AAC), dit conduite accompagnée, et ses conséquences. En effet, depuis le 22 juillet 2019, les jeunes ayant suivi une formation en conduite accompagnée, peuvent passer leur permis de conduire dès 17 ans, mais doivent attendre leurs 18 ans révolus pour être autorisé à conduire seuls. Ces jeunes, parfois déjà salariés, ont bien souvent besoin d’un moyen de déplacement pour se rendre sur leur lieu de travail. Cependant, bien que disposant du permis de conduire, ils ne peuvent pas non plus conduire des quadricycles légers, dit « voiture sans permis », s’ils ne sont pas en possession du permis AM. Ce dernier est délivré à l’issue d’une formation de 8 heures. Pourtant, la formation nécessaire à l’obtention d’un permis de catégorie B est davantage spécifique et requiert plus d’expérience que la simple formation au permis AM, qui est d’ailleurs autorisée dès l’âge de 14 ans. Aussi, il souhaiterait savoir si le Gouvernement entend faciliter l’accès au permis AM pour les jeunes de 17 ans, titulaires du permis B, dans l’attente de leur autorisation à conduire seul un véhicule de catégorie B. Cela pourrait en effet prolonger leur formation de conduite, en leur permettant de conserver leurs acquis et de continuer à se familiariser avec la conduite.