Réforme de l’apprentissage : 1 an après

Réforme de l’apprentissage : 1 an après

Le 5 septembre dernier, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a fêté ses 1 an !

Fruit d’un travail interministériel et de concertation avec les partenaires sociaux et acteurs de terrain, cette loi est venue réformer en profondeur l’apprentissage et la formation professionnelle.

Lors de cette concertation avec mon équipe nous avions organisé un comité consultatif en avril 2018 sur cette réforme qui avait réuni plus d’une cinquantaine d’acteurs du département du Morbihan. Les résultats des travaux des participants ont été envoyés à la Ministre du travail afin d’enrichir les réflexions du Gouvernement et de mes collègues parlementaires sur ce sujet.

Voie d’excellence et d’avenir, après leur formation 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi dans les 7 mois, 50% restent dans l’entreprise qui les a formées, et 30 à 40% créent leur propre entreprise. Toutefois l’apprentissage ne concernait en 2017 que 7% des jeunes français, contre en moyenne 15% dans les pays au plus faible taux de chômage.

Avec cette réforme, l’objectif était de résoudre les différentes problématiques du modèle, réputé rigide avec peu de passerelles, avec un accès à l’information inégal entre les familles, des diplômes pas toujours adaptés à la réalité du marché du travail.

Les mesures portées ont également permis par exemples :

  • D’augmenter le pouvoir d’achat des apprentis, avec une augmentation de 30€/mois de leur rémunération,
  • De leur garantir une aide au passage du permis de conduire de 500€ pour les moins de 18 ans,
  • Un accès à des prépa-apprentissage pour l’acquisition des prérequis,
  • Une extension de l’ouverture à l’apprentissage jusqu’à 30 ans au lieu de 26 ans,
  • D’étendre le programme Erasmus à 15 000 apprentis, etc.

 

En octobre dernier, Mme Muriel PENICAUD, Ministre du Travail, était d’ailleurs venue au CFA de Vannes pour constater cette mise en place et recueillir les impressions des 1500 apprentis de ce campus, directement concernés par la réforme.

 

 

Avec une hausse de 7.4% d’apprentis en 2018, l’apprentissage poursuit cette année encore sa progression avec une nouvelle augmentation de 8.4% :  il n’y a jamais eu autant d’apprentis en France.

 

Dans les faits, depuis septembre dernier :

  • 17 753 apprentis ont reçu ou s’apprêtent à recevoir l’aide au permis de conduire de 500 € pour un montant de près de 9 millions d’euros,
  • 35 081 aides uniques ont été versées à 30 087 employeurs qui en ont fait la demande,
  • 1 980 bourses Erasmus Pro ont été attribuées à des apprentis pour financer une partie de leur apprentissage en Europe,
  • 554 nouveaux CFA ont été enregistrés par les Direccte depuis la publication de la loi,
  • 57 000 jeunes vont entrer dans 61 prépas apprentissage en 2019.

 

Ainsi, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a permis une réelle progression et un développement de l’apprentissage dans tous les domaines, mais aussi un changement de regard porté sur cette voie d’excellence et de passion.

 

En ce mois de septembre 2019, je souhaite une bonne rentrée à tous les apprentis de France.

 

Source : Dossier de presse Refonte de l’Apprentissage – Ministère du Travail