Question écrite : Prise en charge des personnes atteintes de troubles mentaux

Question écrite : Prise en charge des personnes atteintes de troubles mentaux

M. Jean-Michel Jacques attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le manque de suivi et de prise en charge des personnes atteintes de troubles mentaux. En 2018, différentes études ont montré que près d’un Français sur cinq souffrait de troubles mentaux, de dépressions, de troubles bipolaires, d’autisme ou de schizophrénie (4,7 à 6,7 millions d’individus souffriraient de dépression, 800 000 à 3,7 millions de troubles bipolaires). Le manque de places en structures médicales dû à la réduction du nombre de lits dans les services de prise en charge psychologique et psychiatrique, l’absence de structures alternatives ainsi que le manque de spécialistes dans ce domaine est aujourd’hui un véritable problème. En effet, les délais de rendez-vous sont conséquents et engendrent un diagnostic tardif ne permettant pas la bonne prise en charge de ces patients. Aussi, il demande de bien vouloir lui indiquer quelles mesures concrètes son ministère compte mettre en place à court terme et sur le temps long, afin de prendre en charge, de suivre et d’accompagner les personnes atteintes par ce type de pathologies.

En attente de la réponse