Bilan des premiers mois de législature

Bilan des premiers mois de législature

Lors des six premiers mois de mandat, nous avons amorcé avec enthousiasme la transformation du
pays.

Avec mes collègues députés du groupe La République En Marche, nous avons respecté les
engagements d’Emmanuel Macron visant à restaurer la confiance entre les élus et les citoyens. Ces
premiers mois de législature ont été d’une intensité inédite.
De manière concrète, depuis le mois de juin, nous avons siégé lors de 153 séances, réparties sur 76
jours, soit 627 heures de séances, avec 68 textes adoptés, dont 36 définitivement, 8080
amendements examinés, 1530 adoptés.
Plusieurs textes fondateurs et structurants ont été adoptés :

● Le premier budget du quinquennat ;
● La loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ;
● La loi mettant fin à l’exploitation des hydrocarbures en France en 2040 ;
● La ratification des ordonnances réformant le code du travail pour plus de dialogue social
dans l’entreprise ;
● La loi de moralisation de la vie publique.

Nous avons décidé de travailler de manière collaborative avec le gouvernement, en enrichissant
certains projets de loi. Parmi les mesures importantes portées par la majorité à l’Assemblée
nationale, nous avons adopté :

● L’expérimentation des emplois francs dès 2018 ;
● La taxation des objets de luxe qui n’intègrent pas le nouvel impôt sur la fortune immobilière ;
● La prolongation du crédit d’impôt pour l’agriculture bio jusqu’en 2020.

En 2018, nous maintiendrons le rythme soutenu de notre activité législative. Si beaucoup reste à
faire, vous pouvez compter sur ma détermination et mon engagement, afin de poursuivre la mise en
œuvre du projet de transformation de la France, porté par le Président et la majorité.